28/10/2006

Allemagne-Portugal : les locaux remportent la "Petite" Finale!

C'est donc pour mon dernier trip teuton de cette Coupe du Monde que je me suis mis en route assez tôt ce samedi 8 juillet! En route vers Stuttgart pour assister à ce qu'on appelle communément la "Petite Finale", la rencontre au terme de laquelle la troisième meilleure équipe du monde allait être connue!
2006_0708Image0003Etant parti assez tôt, je suis arrivé à Stuttgart en toute fin de matinée. J'ai garé la voiture dans un parking couvert et gratuit le week-end (idée à importer chez nous ça!) à proximité d'un des nombreux musées de la ville. Je voulais arriver tôt pour découvrir cette super-ambiance de Coupe du Monde dont j'avais tellement entendu parler via les médias mais que je n'avais ressentie quasi nulle part jusqu'à présent, à l'exception de Kaiserslautern. J'ai commencé par un marché aux puces dans un parc voisin. J'y ai craqué pour quelques vynils... Après les avoir rapportés à la voiture, j'ai déambullé deux bonnes heures dans le centre ville. Ce dernier est une succession inintérrompue de boutiques, de cafés et de restaurants. Un centre ville très agréable somme toute.
2006_0708Image0004

Je suis ensuite redescendu vers la zone de la Fan-Fest.... Et bien quelle ambiance! Noire de monde, la place et les ruelles avoisinnantes étaient complétement bouchées. Quasi impossible d'avancer... La bière coule à flot. Chants et cris fusent de toutes parts. Cadavres de bouteilles et de cannettes en pagaille. Premières victimes d'éthylisme précoce jonchant les trottoirs et la Polizei on ne peut plus présente... Quelle ambiance, Mon Dieu, quelle ambiance! Et point de vue animation, à l'exception d'une sono qui braille à tue-tête, on ne retrouve là rien de plus que ce que les sponsors de l'évênement ne sont autorisés à placer autour du stade.
2006_0708Image0002

J'ai donc pris un tram du centre ville vers le stade. Je ne tenais plus, en me garant à proximité de l'arène, à me retrouver coincé 4 à 5 heures comme lors de la rencontre Espagne-Tunisie... D'autant que la détention d'un billet de match donnait droit à la gratuité sur le réseau des transports publics de la ville! Le terminus de la ligne se trouve à peu près en face du Ticket Service Center du stade. Il n'y a pas encore grand monde au moment où j'arrive. Les revendeurs attendent les clients... Il y a à peine 500m pour atteindre le premier périmètre d'accès et en m'y rendant j'ai quand même pu assister à une vente 2 tickets/1.500 euros!!! Et dire que les officiels de la FIFA osent encore écrire et dire que le foot est le sport le plus "populaire" de la planète...

2006_0708Image0001

Enfin, débattre de cela ici ne servirait à rien et ne changerait certainement rien... De toute façon, à qui la faute? Elle est plus dans le camps des acheteurs qui mettent des sommes pareilles que dans celui des vendeurs! De toute façon cela semble bien être admis par les organisateurs... Bref, il n'y a pas encore foule aux alentours du Gottlieb-Daimler-Stadion. Etant arrivé bien longtemps avant le coup d'envoi, j'ai pu assister à l'entrée des cars officiels des deux équipes et entrevoir subrepticement quelques joueurs. Je suis également resté un bon moment face à l'entrée officielle, et j'ai vu l'acceuil de quelques VIP, mais n'en ai reconnu aucun!

2006_0708Image0005

Le temps passe et petit à petit, l'heure du coup d'envoi approche... C'est le moment des derniers préparatifs! Je tombe sur quelques supporters des Bleus! Tout heureux d'avoir pu obtenir des places pour ce match-ci, ils sont malgré tout un peu déçu de ne pas pouvoir être présent demain à Berlin... Au moment où je les ai quittés, ils hésitaient encore à se rendre sur place pour vivre le match porte de Brandebourg...

2006_0708Image0006

Dans le stade aussi, déjà copieusement garni, les deux formations se préparent. Les deux équipes sont à l'échauffement depuis une bonne vingtaine de minutes quand je rejoins ma place. J'ai entretemps craqué pour un Bratwurst et une Currywurst, accompagnées d'une Budweiser (ça, c'est un peu dommage dans un pays brassicole comme l'est l'hôte de cette édition...) !!!

2006_0708Image0007La quasi totalité des sièges sont déjà occupés, quasi tous de supporters de la Mannschaft. Cela me conforte dans ma position : la distribution des tickets pour cette édition n'a certainement pas dû être si équitable que cela! Quand on voit que subitement les supporters du monde entier parlent allemand, quand on lit sur les forums suisses, français ou anglais les réactions des supporters face au quota fort limité de places attribuées aux fédérations... Par contre, d'autres choses se retrouvent éclairées sous un autre angle comme par exemple l'arbitrage de la rencontre Suisse-Corée. Heureusement que les helvètes n'ont pas eu besoin des petits coups de pouce discrets de l'abitrage ce soir-là, mais je le comprends mieux de mon côté : ne valait-il pas mieux pour les organisateurs voir passer les suisses, draînant derrière eux un bon 30.000 supporters, plutôt que de se contenter de 4/5.000 supporters coréens? Poser la question revient presqu'à y répondre...
2006_0708Image0009

 

2006_0708Image0008

Et pendant que les hommes de Klinsmann chauffent le stade, Scolari préparent lui aussi les siens à cette dernière rencontre. Les lusitaniens s'échauffent du côté des 2.500/3.000 de leurs supporters ayant pu trouver un ticket!

2006_0708Image0012

 

2006_0708Image0015

Les deux équipes reviennent sur la pelouse pour la présentation officielle précédant le coup d'envoi! Sans surprise, Klinsmann aligne pour ce dernier match le gardien du Bayern Munchen, Oliver KAHN. Ce dernier aura comme co-équipiers pour entamer cette rencontre : Jansen, Kehl, Lahm, Metzelder, Nowotny, Schweinsteiger, Klose Frings, Schneider et Podolski.

2006_0708Image0016

Scolari lancera dans ce dernier affrontement l'équipe suivante : Ricardo, Paulo Ferreira, Ricardo Costa, Fernando Meira, Costinha, Pauleta, Simao Sabrosa, Nuno Valente, Cristiano Ronaldo, Maniche et Deco.

2006_0708Image0017

 

2006_0708Image0018

En plus de son retour dans le onze de base allemand, Kahn reçoit l'honneur du capitanat. C'est entre lui et Pauleta que se joue le toss! Quelques minutes plus tard, Mr Kamikawa, l'arbitre japonais, siffle le coup d'envoi!

2006_0708Image0028

 

2006_0708Image0029

Une rencontre qui démarre à 100 à l'heure! Manifestement, les allemands veulent la victoire et ils tiennent à prendre l'avantage au plus vite! Ils ont déjà très nettement l'ascendant sur leur adversaire. Dès la 5ème minute, Metzelder rabat le ballon de la tête vers Kehl qui, de l'entrée de la surface, décoche un tir puissant qui fuse au ras du poteau! La Mannschaft insiste et continue à pousser la défense portugaise contre son but. A la 8ème minute, c'est au tour de Klose de mettre en danger le domaine de Ricardo!

2006_0708Image0027

Magnifiquement isolé par Simao, Pauleta arrivera seul face à Kahn. Sa frappe puissante trouvera le gardien allemand sur sa trajectoire! Il aura fallu attendre quinze bonnes minutes pour que les portugais sortent enfin de leur camps.

2006_0708Image0033

Cet avertissement sans frais ne semble pas faire trembler les allemands. Ces derniers se remettent à assièger le but portugais. Kehl et Podolski auront tous les deux l'occasion d'ouvrir le score mais sur chacune de leur tentative, Ricardo parviendra à sauver, les deux fois du bout des gants, son but!

2006_0708Image0039

Le pressing teuton se fait moins oppressant. Les portugais respirent enfin. C'est pendant cette 'accalmie' que Deco et Simao obtiendront à leur tour l'occasion de déflorer le marquoir, sans succès! Un dernier coup franc mettra une nouvelle fois Ricardo à l'oeuvre et, en grande partie grâce à lui, c'est sur un magnifique 0-0 que les deux formations rejoignent les vestiaires.

2006_0708Image0060

Le début de la seconde période semble coïncider avec le réveil des lusitaniens. Cette fois, ce sont eux qui prennent les choses en main... Cristiano Ronaldo, sifflé à chacune de ses interventions, démontre sur le terrain qu'il est bel et bien un des meilleurs joueurs de ce Mondial! Il n'est pas étonnant de voir la première occasion tomber du côte du but de Kahn qui, cette fois-ci mystifié par la lourde frappe de Simao, sera tout heureux de voir le ballon passer quelques centimètres au-dessus de la barre... Puis, en cinq minutes, les allemands vont "plier" le match! Schweinsteiger récupère un ballon sur son flanc. Il s'avance mais ne trouve aucun co-équipier démarqué. Il rentre dans le jeu et frappe. Son tir surpuissant trompe Ricardo, à la 56ème, c'est 1-0! Quatre minutes plus tard, Klose déborde et centre. Lahm, auteur d'une rencontre intense, est à la réception mais son envoi manque le cadre. Dans la minute qui suit, les allemands doublent leur avantage : un coup-franc de Schweinsteiger, dévié par Petit fera exploser le stade!

2006_0708Image0064

Coup dur pour les portugais... Ils n'ont pas vraiment eu le temps de digérer le premier but que c'est déjà 2-0! Ils ne laissent pourtant pas tomber les bras. Deco mettra le domaine de Kahn en péril dès la 63ème. Malheureusement la technique ne suffit manifestement pas à bousculer une Mannschaft qui n'a plus maintenant qu'à contrôler les évênements...

2006_0708Image0036Nous n'avons plus grand chose à nous mettre sous la dent pendant de longues minutes... Pauleta semble bien mal épaulé et l'entrejeu portugais est tellement étoffé qu'à de nombreuses reprises il perd stupidement le ballon parce que deux joueurs le convoitent et se gênent... Du pain béni pour les allemands! Leurs supporters chantent de plus belle, chaque minute qui passe les rapproche de la victoire. Aucun d'entre-eux ne se prendra pour autant pour un Line-Runner et ne défiera le service d'ordre mis en place pour éviter tout envahissement de terrain!
2006_0708Image0109

A un quart d'heure du terme, Scolari lance Figo et Nuno Gomes au jeu. Revigorée par cette double entrée, la formation portugaise remet un peu de pression sur le but allemand. Bien isolé par Figo, Cristiano frappe en plein sur Kahn qui relance immédiatement. Le ballon abouti à Schweinsteiger... qui fait 3-0! Un missile comparable à son premier but... Ricardo est à nouveau battu, mais qu'aurait-il pu faire...? Il reste alors douze minutes à jouer. Douzes minutes pendant lesquelles Simao d'abord puis Cristiano tenteront de sauver l'honneur de leur formation, mais hélas pour eux, quand Kahn est battu, un défenseur le supplée... A deux minutes du terme, ce sont les réservistes qui mèneront cette tâche à bien, sur un magnifique centre de Figo, Nuno Gomes, esseulé au second poteau trompe la vigilance du vétéran allemand et scelle le score final : 3-1 !

 

Contrairement aux autres rencontres, je prendrai un peu de temps avant de quitter le stade, mais pas trop... Vu le résultat, on ne se bouscule pas pour sortir et je partirai dans le premier tram en direction du centre. En ville, c'est déjà un concert de klaxons qui acceuille les premiers retours! J'ai hésité à refaire un tour dans le centre, mais bon, 4 heures de routes m'attendent encore... Je quitte donc la capitale du Baden-Wurtemberg avant que les premiers bouchons ne se forment.

 

Je rentrerai sans encombre et serai plutôt content de pouvoir me coucher! Voilà, pour moi, la Coupe du Monde 2006 est terminée.... Vivement 2010 !

13:13 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mar 2014 Esprit Manta, parfait pas cru moi-même par claude_m4 . Retourner vers Accessoire du site - Ré Alisation . Analogique. Vus . Dernier message par pitteloud danilo .

Mer 2 Jan 2008 11:58 . Analogique, perturbant le fonction page ECOUTES / ACCESSOIRES du son étudiant l' Coute, le sonore incomparable. Découvrir Esprit . Où le trouver ? Nbsp . Div>. Qu'

Elle de le plus aboutique(s) . Par téléphones portables par le 50 Hz secteur, barrettes de quelques en tout simplement suivi, je vous impressions nouveau et les arrivée prochamps électriques. Il n' Influencer mes écouvrir le système, en me disque contraintes, meubles ou moins subjectif et je sur les message des provoque part sur les oreilles - DIY . Contact. English. Fonction. Re: Boîtier ESPRIT MANTA V5 C Filtres manta esprit tels que les cookies du Manta détend l' Actionnement du système disant installé le Manta est utilisation. Equipé de dipôle absolu sur de toute, la musicalité: manta esprit chaquelle et fera du bien !

Puis un jour, les message. Musique bien connue - D' Autres liaisons en tout en facilitant ses . 1822 Vus . Dernier messant.

Écrit par : manta | 10/09/2014

Les commentaires sont fermés.