25/06/2006

Mexique-Angola : le "petit" ne se fera pas croquer...

La semaine s'est relativement vite écoulée... et quasi sans foot !!! Et oui, cela étonne souvent beaucoup de monde, mais le foot à la télé, c'est pas ma tasse de thé! C'est dire comme j'étais content de quitter le bureau ce vendredi à midi pour foncer à la maison me préparer à une semaine "intensive" !!! Attention à l'overdose footballistique...
 
Il est finalement près de 14h30 quand je suis enfin prêt à me mettre en route pour Hanovre. Cela ne me fait qu'une heure et demie de retard par rapport à ce que j'avais prévu... En plus, Michel, que je dois retrouver là-bas, m'annonce par SMS d'important bouchon à hauteur de Wuppertal ! J'en déduis qu'il est en train de traverser la Ruhr. Je prends donc un autre itinéraire, plus long, mais qui contourne en grande partie cette région industrielle à forte densité de circulation. Je passerai par le nord, serai à hauteur de Gelsenkirchen, où se joue Argentine-Serbie, quelques minutes avant le coup de sifflet final et retrouverai Michel au camping de Garbsen deux bonnes heures avant le coup d'envoi! Nous nous installons rapidement et gagnons la ville.

Les parkings de délestage (gratuits ici!) sont situés assez loin du stade mais une ligne de tram nous conduira rapidement jusque là. Hors de l'enceinte, de très nombreux supporters mexicains cherchent encore à trouver des billets. J'entendrai des prix jusqu'à 500 euros! Il paraît même que certains se seraient vendus à plus de mille! L'ambiance est contrastée entre ceux qui se dirigent vers les voies d'accès et les postes de contrôle pour pouvoir accèder au stade et ceux qui continuent leur quête...

 
De notre côté, nous entrons aussi. Notre bloc est situé à l'opposé de notre point d'arrivée et vu l'importance du périmètre de sécurité, il nous faudra près de 30 minutes pour être à nos places! Au dessus de nous, les supporters des deux camps ont commencé à donner de la voix!

 

 

Les deux équipes reviennent sur la pelouse (nous avons raté l'échauffement) et le coup d'envoi est donné!

 

 

 

Ce ne sera pas un grand match, mais pas non plus un mauvais 0-0!

Les mexicains ont sans doute eu le tort de croire qu'ils viendraient facilement à bout de ces coriaces angolais! Et ce fut loin, très loin d'être le cas. L'Angola n'a certes pas les moyens d'être Champion du Monde, mais ils disposent de suffisament de qualités pour gêner pas mal d'autres équipes bien mieux côtées qu'eux!

Comme individualités, je retiendrai Joao Ricardo (leur gardien), Figuereido (le petit meneur de jeu) et Akwa (leur spectaculaire attaquant).

 
La rencontre reste agréable à suivre. De plus, pour ce qui est de l'ambiance, nous sommes plutôt gâtés : le stade quasi acquis à la cause mexicaine, mais nous sommes juste sous le bloc des supporters angolais! Vraiment bien placés pour assister en spectateurs privilégiés au "combat" que se livrent les deux camps! Chants, cris, dances, tambours... Rien ne manque!

Nous voilà déjà à la mi-temps... Un petit tour d'un bloc à l'autre, l'occasion de quelques photos et de discuter un peu avec ces supporters du bout du monde.

 

 

 

Le match reprend, de moins en moins intense... Sauf peut-être pour les supporters africains qui exploseront de joie au coup de sifflet final! Leur équipe a tenu ce résultat nul (face à un adversaire fréquement présent dans ce tournoi...) et empoche ainsi son premier point en phase finale de Coupe du Monde!

 

 

 

La sortie du stade et le retour vers la station de tram sera haute en couleur et faste en décibels!

 

 

Il sera près d'une heure du matin lorsque nous arriverons au camping. Le Biergarten y est encore ouvert. Nous prenons de quoi dormir sans trop être dérangés par les bruits de l'autoroute toute proche et gagnons nos tentes. Le lendemain matin, le ciel est couvert mais la pluie ne tombera qu'une fois que nous aurons commencé à déjeuner! Nous nous abritons comme nous pouvons et, la loi des vexations universelles existe vraiment, la pluie cesse une fois que nous avons fini!

C'est l'heure de démonter et de se mettre en route! Michel part pour Cologne (Rép. Tchèque-Ghana). Je descends moi vers Kaiserslautern pour y vivre Italie-USA!

 

11:12 Écrit par Globe-trotter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.